Carnet de bord digital

Les migrant(e)s, acteurs du développement économique et social au Maroc

À propos du projet

Depuis 2013, sous l’impulsion des Hautes Orientations de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Maroc a entrepris un vaste chantier de réforme de sa politique migratoire afin d’assurer une meilleure intégration des immigrés et une meilleure gestion des flux migratoires selon une approche cohérente, globale, humaniste et responsable. C’est dans cette dynamique enclenchée que la Stratégie Nationale d’Immigration et d’Asile (SNIA), a été adoptée en 2014.

Ainsi, le projet Amuddu, mené de concert avec le Ministère Délégué Chargé des Marocains Résidant à l’Étranger (MDCMRE), l’ANAPEC et l’Entraide Nationale, financé par la coopération belge et mis en œuvre par Enabel, vise l’appui à la mise en œuvre de la Stratégie Nationale d’Immigration et d’Asile (SNIA), à travers l’amélioration de l’employabilité des personnes migrantes, la dynamisation et le renforcement des capacités des membres du comité programmes 3 « Formation Professionnelle et Emploi » de la SNIA.

Ces programmes visent à assurer l’accès des migrant(e)s à la formation professionnelle et à l’emploi afin de contribuer à la diminution des inégalités sociales liées à la problématique d’insertion des personnes migrantes au Maroc. Un partenariat a été conclu avec le Réseau Marocain de l’Economie Sociale et Solidaire (REMESS) pour la réalisation du projet : « les migrant (e)s, acteurs du développement économique et social au Maroc » en collaboration avec Echos-communication et CGLU Afrique.

Cette initiative permettrait aussi bien au secteur privé, aux institutions publiques concernées ainsi qu’aux associations de proximité dans la région Rabat-Salé-Kénitra (RSK) de se mobiliser et de travailler ensemble afin d’assurer aux personnes migrantes régularisées, la formation, l’orientation et l’encadrement ainsi que l’accompagnement dans leur processus d’insertion socio-économique.
0
Montant total du projet
0 mois
Durée du projet
0 migrant(e)s
Nombre de bénéficiaires

Objectifs du projet

L’intégration des personnes migrantes régularisées par le biais de l’insertion économique et l’autonomisation dans la région RSK est mieux assurée à travers la convergence des efforts du secteur privé, institutions publiques concernées et du tissu associatif.

  • Mise en place d’un dispositif de concertation d’acteurs (associatifs, publics et privés) afin de renforcer la communication pour sensibiliser et mobiliser le secteur privé au sujet de l’emploi salarié des migrant.e.s et des réfugié.e.s à travers des rencontres d’échange thématique.
  • Adhésion des entreprises labélisées RSE à la dynamique d’insertion des migrant·e·s régularisé·e·s au Maroc afin d’appuyer le processus holistique adopté par les partenaires du projet Amuddu.
  • Renforcement des compétences des formateurs et formatrices issu·e·s du tissu associatif dans le domaine d’insertion socio-économique des personnes migrantes, ainsi que le renforcement des processus pour leur accompagnement.
  • Identification, accompagnement et formation des femmes vulnérables pour mettre en place leur projet professionnel en lien avec l’entrepreneuriat social.
  • Participation et développement par les bénéficiaires du projet des initiatives économique, à travers l’emploi salarié ou l’entrepreneuriat social.
  • Capitalisation des actions du projet et mise en place d’un outil de suivi du parcours professionnel des bénéficiaires du projet.
  • Au moins 10 entreprises labélisées RSE adhérent à la dynamique d’insertion des migrant·e·s régularisé·e·s.
  • 10 formateur.rices des associations de proximité sont formé.e.s sur l’accompagnement à l’insertion des migrant.e.s.
  • Au moins 100 personnes migrantes sont identifiées et sensibilisées.
  • Au moins 80 personnes migrantes sont inscrites dans le cursus de formation d’insertion économique
  • Au moins 80 personnes migrantes ont assisté à tous les ateliers et activités programmés.
  • Au moins 50% des personnes accompagnées ont amélioré leurs conditions de vie.
  • Le suivi du parcours professionnel d’au moins 75% des personnes insérées est assuré, à travers un carnet de bord digital des migrant.e.s accompagné.e.s.

Nos partenaires

Les migrant(e)s, acteurs du développement économique et social au Maroc

Remess © 2022. Tous Droits Réservés